Histoire

L’association MELROSE

logo MelroseDepuis 1998 l’association est emmenée par une équipe de bénévoles, tous animés par les mêmes valeurs :

La diversité culturelle
  • Sensibiliser à la richesse artistique et culturelle des musiques actuelles.
  • Soutenir des esthétiques et artistes hors du circuit industriel.
  • Contribuer à renforcer le capital culturel des habitants, notamment des publics jeunes
Le lien social
  • Diversifier les publics en tenant compte de leurs identités (habitudes, pratiques, âge…)
  • Favoriser l’échange, l’ouverture, la curiosité, et la créativité.
  • Impliquer les habitants dans la vie du projet et de l’association
La dynamique territoriale
  • Développer une logique de réseau orientée vers la coopération économique et sociale entre les structures locales plutôt que de les situer dans des positionnements concurrentiels
  • Participer à l’attractivité culturelle du territoire par une offre « musiques actuelles »

 

Le Bacardi

(raconté par Thierry JIGOUREL – extrait de Rok 2)

Le Bacardi, c’est l’histoire d’une  saga écrite par une poignée d’opiniâtres, en plein Kreiz Breizh. A Callac « dont 900 des 2000 habitants sont inscrites au foyer des Anciens ». Plus de monde au cimetière que de candidats aux concerts rock. Et pourtant, l’alchimie a pris. Grâce à l’énergie de ceux qui balisèrent les lieux. Et grâce à un public qui a voulu éviter la désertification de ce coin du centre Bretagne.

Gildas Blanchard se souvient avec émotion du début de ces années 80, lorsque, son diplôme de psychologue en poche, il porta sur les fonts baptismaux, avec Pascal et Jean-François, une petite entreprise familiale spécialisée dans l’animation de fêtes privées ou publiques. «Un jour un copain, Gildas le Bihan, brocanteur à Carnoët, le village où notre père tenait encore sa ferme, nous dit « J’aimerais faire appel à vous pour l’animation de notre mariage ». On a accepté. Ça a plus. C’est ainsi que tout à commencé. Et puis, rapidement, le succès étant au rendez-vous, on s’est dit tous les trois : « pourquoi ne pas faire des soirées disco » ? » Avec Pascal dans le costume du DJ, Jean-François aux lumières et Gildas à l’organisation, le trio séduit porte la bonne parole musicale dans toute la haute Cornouaille et le sud du Trégor à une époque où les petits bals du samedi soir ont sérieusement du plomb dans l’aile. « On avait 70 dates à l’année. Moi je faisais en plus mon boulot de psy, Pascal était ingénieur et Jean-François venait de reprendre la ferme familiale ! Mais le public en redemandait. »

Jusqu’au jour où, dans l’esprit des frangins Blanchard, germe l’idée de créer leur propre boîte.  En pleine brousse. «L’idée à l’époque, était de vivre et travailler au pays. » Ils achètent un terrain et, en juin 1986, y installent un « BAL », une structure gonflable et démontable, dégottée dans un coin improbable du Nord –Pas de Calais. Le projet est d’alterner les soirées discos et les concerts. Le public répond présent dès les premières grands messes, assurées par Higelin puis par Cadillac, un groupe de  rockabily. Après la disparition de Pascal, en septembre 87 et la destruction du chapiteau par l’ouragan qui balafre la Bretagne le mois suivant, Gildas et Jean-François se décident enfin à créer une structure en dur, dont Soldat Louis, début 1988, inaugure la nouvelle salle, sous les ovations d’un public jeune chauffé à blanc, peu de temps après le succès planétaire de Du rhum, des femmes et de la bière« Et puis en 1998, on a créé l’association Melrose, dont le président était Yvon le Grand, le kiné de Callac et qui était chargée de gérer l’aspect concert ». Côté programmation, l’asso privilégie un éclectisme de bon aloi. De Dr Feelgood aux Ramoneurs de menhirs, en passant par Ange (Christian Décamps), Jean-Louis Murat, Calvin Russel, Alan Stivell ou Dan ar Braz et Clarisse Lavanant, le Bacardi joue la carte d’une véritable culture populaire. « On aime bien le blues, mais aussi les musiques plus alternatives, comme la techno ou le punk » précise Ludovic Thoraval, l’unique employé de l’association depuis 2008.  « Et ce côté humain, chaleureux, authentique et de proximité », ajoute Gildas, qui précise que les musiciens apprécient par-dessus tout d’être invités à la table de sa mère, dans la ferme du Cosquer où a lieu l’un des plus célèbres festoù-noz de la culminance de l’été, ou la rencontre avec Patrice Guenan qui est entré ici comme « ramasseur de verres » et qui occupe un poste d’ingénieur du son ! « On évite de tomber dans l’élitisme autoproclamé. D’ailleurs aujourd’hui, conclut Gildas, on aurait du mal à monter ce genre de projet. Nous avons tenu grâce au soutien de la famille, des bénévoles et de toute une bande de copains ! ».

 

Petit historique

Sont passé par le Bacardi :

Aynsley Lister, Ange, Axel Bauer, Aldebert, Archimède, Alabama Slim,
Bob & Lisa, Boo Boo Davis, Banane Metalik, Big Soul, Big Ed Sullivan, Bjorn Berge, Baden Baden, Boogie Matt Weavil, Béa Tristan, Brune, Boxon, Big Rude Jake, Blues Caravan, Band of Friends, Bobby & Sue,
Calvin Russell, Cali, Craftmen Club, Calico, Cornu, Christian Decamps, Candye Kane, Clarisse Lavanant
Dave Gashouse, Dick Rivers, Discharge, Daddy Mory, Dig Up Elvis, Didier Super, Dagoba, Daisybox, Dr Feelgood, Dave Herrero, Double Nelson, Dallas Frasca, Dan Ar Braz,
Eric Bibb, Elliott Murphy, Ervé Deroff, Eric McFadden, Eddie & The Hot Rods, Elmer Food Beat,
Freedom for King Kong, François Corbier, Fredrika Stahl, Fiona Boyes, Fred Chapellier,
Gladiators, Geoffrey Oryema, Gérald de Palmas, Guem, Guns of Brixton, Groanbox, Gérard Delahaye,
Hiligh Tribe, Heymoonshaker, Harrison Kennedy,
Improvisators Dub
Jean Louis Murat, Jésus Volt, Jack Bon, Jimmy Burns, JW Jones, Joep Pelt, Janet Martin, Joyce Jonathan,
Kana, Kali Live Dub, Killa Carltoon, Kaolin, Katel, Kris Dollimore, Kaki King,
Lords of Altamont, Les Ramoneurs de Menhir, La Zone, La Ruda, Les Frères Morvan, Les Innocents, Les amis d’ta femme, Lazhar, Les Frères Guichen, Larry Crockett, Lofofora, Lubos Bena & Matej Ptaszek, Le pied de la pompe, La Souris Déglinguée, London Guns, Lénine McDonald, Les Cadavres, Les Naufragés,
Magma, Matmatah, Mark Olson, Mickey 3D, Murray Head, MAP, Martin Harley, Merlot, Mister Gang, Manu Larrouy, Merzhin, Mighty Mo Rodgers, Memo Gonzalez, Mojo Machine, Monsieur Roux, Mass Murderers, Milow
No One Is Innocent, Nina Van Horn, Nico Wayne Toussaint, Neal Black, Nosfell, Nina Attal, Nine below zero,
Oberkampf, Oxmo Puccino
Parabellum, Peter and the Test Tube Babies, Popa Chubby, Patrice, Pause, Pat O May, Pat the White, Philippe Ménard, Pep’s, Pura Fe, Pat « mother blues » Cohen, Pat Wilder,
Rodney Branigan, Robson & Kozlowski, Rod Taylor,
Sinsemilia, Sanseverino, Stourm, Steve Verbeke, Starboard Silent Side, Spikedrivers, Seth Gueko,
The exploited, Tété, Tim O’Brien, Triptik, The Boogiematics, The Popes, Sean Carney, The Hyènes, The Pretty Things, Tristan Nihouarn,
UK Subs,
Véronica Sbergia,
Washington Dead Cats, William Schotte, Wilko Johnson,
Youri Blow, Ycare,
Zenzile, Zakiya Hooker,
10 Dubians

On en passe, et des meilleurs !!