Event

KING KING
24
Sep
2017

KING KING

/// organisé par Melrose /// ouverture à 17h ///

King King est sur les rails. Une armée de fans, des récompenses à la pelle, difficile de croire qu’un groupe puisse connaître une ascension aussi fulgurante. La seule raison semble être qu’ils ne font pas de fioritures, des titres parfaits sont interprétés avec passion par un lineup de haute volée, cohérent comme jamais : Alan Nimmo (vocals/guitar), Lindsay Coulson (bass), Wayne Proctor (drums) and Bob Fridzema (keys).

Dans un contexte qu’on sait difficile, le succès de King King peut sembler atypique. Ceci dit, dès leur début en 2010 il était évident que King King avait quelque chose de spécial. Le secret, c’est qu’avec King King est né LE groupe de scène. Certes, la force motrice du groupe est sans conteste Alan Nimmo, performer au talent insolent et au charisme inaltérable, familier des scènes internationales qu’il arpente depuis longtemps avec les Nimmo Brothers, mais en plus il est épaulé par trois musiciens de haut niveau qui « vivent » King King.

Pas de querelle d’égo, pas de débat inutile, juste des artistes talentueux au service de la musique, déployant sur scène des trésors d’énergie pour ravir leur public de plus en plus nombreux et toujours fidèle. La magie opère aussi en studio. Alan et Lindsay coécrivent en 2011 les titres de l’excellent « Take My Hand ». On aurait pu craindre le « syndrome du second album », souvent un passage délicat lors duquel il faut confirmer sans fléchir et surtout ne pas décevoir. Là encore examen réussi : en 2013 « Standin’ in The Shadows » est un succès au delà des meilleures espérances du groupe.

Avec King King, les phrases toutes faites et les statistiques n’ont aucun sens. Il suffit d’aller à un de leurs concerts ou d’écouter leurs albums pour se rendre compte que c’est un grand groupe. En 2015 Alan, Lindsay, Wayne et Bob ont frappé fort avec un éblouissant nouvel album, “Reaching for the Light”, qui les a amenés dans les plus belles salles du Royaume-Uni aux côtés de John Mayall, puis de Thunder. Et c’est justement à l’occasion de l’un de ces concerts gigantesques à Glasgow, terre natale d’Alan Nimmo, que le groupe a enregistré un cd/dvd live sorti en octobre 2016. Nul doute que cet opus rencontrera au moins autant de succès que le précédent, toujours classé en tête des ventes sur Amazon plus d’un an après sa sortie et qui a valu au groupe de rafler (encore!) pas moins de cinq British Blues Awards en septembre 2016.